Association crématiste de la Dordogne ACD24

Imprimer Imprimer

LA CREMATION PROGRESSE MAIS…


25 octobre 2010 par Jean

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – TOUSSAINT 2010

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CRÉMATION

LA CREMATION PROGRESSE MAIS…

A la Toussaint, beaucoup de nos concitoyens vont sans doute, tout en rendant hommage à leurs défunts, penser à leur devenir, à leur mode d’obsèques, à leur mode de sépulture.

Incontestablement, la progression continue de la crémation (29% des obsèques en 2009) est liée à une évolution sociologique de la société et à des motivations économiques ou environnementales.

Et malgré la loi du 19 décembre 2008 qui restreint la liberté à disposer des cendres, la dispersion de celles-ci est toujours possible, que ce soit en pleine nature ou dans un cimetière communal. Ce mode de sépulture est désapprouvé par certains. Est-ce pour autant qu’on ne pense pas à ses chers disparus ? Non, bien sûr ! 4 Français sur 5, selon une enquête du CREDOC en 2009, disent n’avoir pas besoin de se rendre dans un cimetière pour cela. Sans le savoir, ils partagent ainsi une citation, chère aux crématistes : « le vrai tombeau des morts, c’est le cœur des vivants ».

La loi précitée est à modifier, ne serait-ce que pour revenir sur la possibilité offerte de déposer provisoirement une urne dans un lieu de culte, le principe républicain de la laïcité et les prescriptions de la loi concernant le lieu de sépulture n’étant pas respectés.

De même, la plus grande vigilance est nécessaire vis-à-vis de  l’important pouvoir laissé à « la personne ayant qualité pour pourvoir aux funérailles », en l’absence d’un testament écrit indiquant les volontés de défunt (…lesquelles doivent être impérativement respectées !).

D’autres dossiers, concernant notamment le coût et le financement des obsèques, restent à traiter prioritairement :

- L’application du taux réduit de TVA (5,5%) pour les prestations funéraires,
- La réelle application des devis-types pour lutter contre la hausse des prix dans le funéraire (deux fois plus vite que l’inflation) et contre les pratiques abusives de certains opérateurs,
- L’encadrement et la moralisation des contrats-obsèques, proposés par beaucoup trop organismes sans compétence dans le domaine funéraire.

C’est sur tous ces points que le Mouvement crématiste français, défenseur de la liberté, de l’environnement, de la laïcité, des  intérêts de ses adhérents et des familles, entend agir (avec d’autres).

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress. Theme développé avec WordPress Theme Generator.
Creative Commons License