L’occitan

Omenatge a Joan Ros

27 mars 2017 | L'occitan | Commentaires fermés

Una sala plena a Lagulhac de Cercles

Una sala plena a Lagulhac de Cercles

Nòstre vielh amic e mestre de pensar Joan Ros (Jean Roux) nos a laissat en décembre dernier. Aprep son trabalh sus lo Libre Negre, veniá de chabar una òbra monumentala sus los comptes de la Vila de Perigüers  entre 1320 e 1490. 1200 paginas de transcripcion daus manescrichs iniciaus, 250 pajas de lexic, 80 paginas  d’index daus noms e chafres presents, lo trabalh acomplit pòt nonmàs laissat estabalausit…

Joan Ros, que ne'n gardarem lo sovenir de quela espiada petilhanta...

Joan Ros, que ne'n gardarem lo sovenir de quela espiada petilhanta...

Aprep la ceremonia plan esmajanta ente pogueren tornar veire e auvir nòstre Joanton sus lo montatge fotò e sonore preparat per sa familha , nos a semblat naturau de consacrar una serenada dau Cafe de Lagulhac a l’òbra e a l’òme que a tant comptat per nautres. E quo es una cinquantena de personas vengudas de pertot que emplisseren la sala queu dimars lai. Quò fuguet l’enchaison d’evocar lo sovenir de Joan, que tots los presents avián conegut e que per una bona partida los ‘viá esvelhat a la consciença occitana. Fondador de l’IEO Dordonha en 1971, dançaire, chantaire, trabalhaire sens pausa, ensenhaire, a saubut menar tots los que an crosat son chamin sus las dralhas de la lenga e de la cultura occitanas.  Avem pas chabat de ne’n parlar de nòstre Joanton. Laissa un grand voide e un subrebeu sovenir.

Sevdjie suit son petit bonhomme de chemin

21 décembre 2016 | L'occitan | Commentaires fermés

Limoges: de g à d: joan dau Melhau, jean Pierre Lacombe, Monique Sarrasin, J.G

Limoges: de g à d: joan dau Melhau, jean Pierre Lacombe, Monique Sarrasin, J.G

La bibliothèque de Limoges et la librairie Sauramps de Montpellier  ont invité l’auteur pour parler un peu de ce petit roman policier sur fond  de trafic d’organes et d’immigration clandestine… A  Limoges, c’est le grand prêtre Jan Dau Melhau qui officiait, présentant trois auteurs limousins encore vivants ! A côté de Sevdjie, Monique Sarrazin et ses récits touchants sur les petites gens, et Jean Pierre Lacombe et sa superbe poésie. A Montpellier, c’est Jean Claude Forêt qui présentait au public les derniers écrits de trois auteurs, l’incontournable Florian Vernet pour « La nau daus fòus », le nouveau venu Thierry Offre pour « lo Luec d’enluec », et l’invité limousin qui a finalement fait bonne figure dans cette ambiance languedociano-provençale…

Monpellier de g.à d: Florian Vernet, J.G. Jean Claude Foret, Thierry Offre

Monpellier de g.à d: Florian Vernet, J.G. Jean Claude Foret, Thierry Offre

Sevdjie

8 octobre 2016 | L'occitan | Commentaires fermés

Amators de frijoladas, de misteris, vatz èsser servits ! Lo comissari Darnaudguilhem es tornat ! Queste còp, quo es los empluiats de la prefectura  que tomban coma de las mochas dins las ruas de Maraval… E quo es una òrra dralha que se drueba per lo comissari e sa fiera esquipa… Mas, coma sovent, una dralha ne’n pòt clachar una autra e la tòrna de Sevdjie, la brava Kosovar, ne’n chaba pas de credar venjança. E la fina e blonda Guita Beringuier, la novela recruta, es pas la darriera a montrar sas capacitats dins quela enquesta malaisada ente se boiran arcandiers vertadiers e refugiats politics…

Quo es la cinquesma enquesta dau aurà plan conegut comissari daus piaus blancs e dau cur sensible.

copa-gòrja per blog

8 octobre 2016 | L'occitan | Commentaires fermés

Lo darrier nascut se pòrta bien, e son pair tanben. Chamin de Copa-Gòrja, tau es son nom, es una novela enquesta dau plan conegut comissari Darnaudguilhem. Aprep Sorne Trasluc, Las Tòrnas de Giraudós e Vautres que m’avetz tuada, nòstre Sandron, recentament operat dau genuelh, passa una convalescencia tristoneta dins sa familha adoptiva. Mas per astre, un vesin ven li portar dau trabalh : queu jòun òme suert de preison ente ven de passar set ans per un crime que a pas comés… Quo es lo depart d’una enquesta estranha dempuei son liech de dolor qui menara tanben a la resolucion d’una disparicion vielha de trente ans.

Lo pas tròp meschant succès de Vautres que m’ Avetz Tuada a un pauc sabrondat sur Chamin de Copa-Gòrja que coneis tanben una bona aculhida. Tolosa, Nimes, Rodés m’ont permetut de parlar un pauc de queu  libre que es demai lo numerò 200 de la coleccion A Tots, pitit eveniment festejat a l’ Estivada per la maison d’edicion occitana estachada a l’Institut d’Estudis Occitans. Si zo voletz legir, despechatz vos, i’en aura pas per tot lo monde !

Ente quo es Ostana ?

24 juillet 2016 | L'occitan | Commentaires fermés

"I vincitori" daus premis Ostana: dernier de mance a drecha: Kola Tubosun, premi especiau, Salvatore Tomassi, premi nacionau, Rocco de Santis, premi de composicion musicala, Tsead Bruinja, premi jòunessa, Renato Morelli, premi cinema Davant de mance a drecha: Lurdes Auzmendi, premi revirada, Maria Clara Sharupi Jua, premi internacionau, e... Joan Ganhaire, premi lenga occitana.

"I vincitori" daus premis Ostana: dernier de mance a drecha: Kola Tubosun, premi especiau, Salvatore Tomassi, premi nacionau, Rocco de Santis, premi de composicion musicala, Tsead Bruinja, premi jòunessa, Renato Morelli, premi cinema Davant de mance a drecha: Lurdes Auzmendi, premi revirada, Maria Clara Sharupi Jua, premi internacionau, e... Joan Ganhaire, premi lenga occitana.

Zo sabiá pas mai que vautres i a gaire… Un vilatjon d’ Italia que compta pas mens de 54 residents mas que fermija de vita intelectuala jos la man de fer d’una dicha Ines Cavalcanti e de la familha Anghilante. E chausa curiosa,   dins queu pitit país, a 850 km dau Périgòrd, se parla un dialecte tot a fet d’ aisat comprener. E òc ! Ostana es dins quelas famosas valadas occitanas dau Piemont, entre Turin e Cuneo, au pè dau mont Visò. Tots los ans, se debanan aqui daus rencontres coma dau monde que an coma particularitat de defendre dau bec e de las unglas lor « lenga mairala » que quò siá per lo cinema, la poesia, la revirada, la musica, la literatura. E quo es en quela qualitat que queu brave monde me ‘vián convidat a venir passar quatre jorns en bona companhia. Quatre jorns de rencontres, de conferéncias, de lecturas, de concerts, de progeccions, quatre jorns d’amistat entre monde que an la mesma obsession, defendre, valorizar, promòure lors lengas mairalas. Aguí entau lo plaser de cobdejar Kola Tubosun, poeta nigerian que defend lo dialecte Yoruba, Maria Clara Sharupi Jua  per lo dialecte shuar de l’ Ecuadòr, Salvatore Tommasi que eissaia de sauvar lo dialecte grika, grec ancian que se parla enquera dins las Polhas, Tsead Bruinja e sas poesias en frison de las islas daus País Bas, Lurdes Auzmendi e sas reviradas en lenga mairala basca, Rocco de Santis, musicián grika, e Renato Morelli, cineaste antropologue… E coma si quo era pas pro, la companhia poetica d’ Aurelia Lasaque (una paísa, es d’ Olt…) e de Pierre Anghilante e sas reviradas en occitan de las poesias de l’ americana Emilie Dinkinson. A vos dise pas, qualas jornadas, qualas serenadas… E en mai de quò, vougueren me far virar dins un film, ente degui colar a bicicleta de la montanha jurcinc’au… cementeri d’ Ostana… Fauguet s’i tornar prener a tres còps… E parle quitament pas daus gnocchis, de las pastas a totas las sauças, daus pastissons, daus bons fromatges e dau bon vin que an lòu… Mon regime ne’n a plan sufert…

Mas fauguet se laissar, non sens aver reçaubut nòstres « premis », per io quo fuguet lo premi de la lenga occitana, z’auriatz pas devinat… Ostana, una plaça que vòu lo viatge !


presentacion de "l'autor" Au mitan: Fredo Valla, que m'a acompanhat durant quilhs qutre jorns, a drecha, Ines Cavalcanti, granda pretressa de las Jornadas d' Ostana.

presentacion de "l'autor" Au mitan: Fredo Valla, que m'a acompanhat durant quilhs qutre jorns, a drecha, Ines Cavalcanti, granda pretressa de las Jornadas d' Ostana.

Fredo Valla en plena lectura d'un extrach de "Tròp tard lo linçòu"

Fredo Valla en plena lectura d'un extrach de "Tròp tard lo linçòu"

Une enseignante bilingue de plus !

27 mai 2016 | L'occitan | Commentaires fermés

de G. a D. Céline, Josiane et Léa

de G. a D. Céline, Josiane et Léa

Mais on la connait la jeune femme à gauche sur cette photo ! Il n’y a pas très longtemps, elle apparaissait dans la chronique précédente « que fan quí ensemble ? » où elle occupait la quatrième place en partant de la gauche. Il était alors question de Diplôme de Compétence Linguistique, mais c’est encore mieux maintenant : Céline vient d’obtenir son Habilitation à l’ Enseignement de la Langue Occitane et va venir renforcer l’équipe enseignante bilingue de la maternelle et du primaire où Josiane (au centre) et Léa (à droite) enseignent à une quarantaine d’enfants qui pourront poursuivre leur option au collège et depuis cette année au lycée de Nontron. Et ce goût pour la langue occitane n’est pas récent : en novembre 2013, ce blog présentait sous le titre « Las vòlen ensenhar l’occitan » un groupe de jeunes femmes où Céline était déjà bien présente. C’est donc après des années de perséverance et de formation à laquelle j’ai eu le plaisir de participer que Céline rejoint le corps des enseignants bilingues. Bon coratge e bona rentrada en septembre 2016.

Que fan quí ensemble…

1 mai 2016 | L'occitan | Commentaires fermés

debout de g. à d. Olivier, Jean Yves, Jean Christophe, Céline, Sandra assises: Marie Laure, Marie Hélène, Maryse

Que fan quí ensemble, quela agricultritz, queu sociolog, quilhs dos musicaires, quelas doas ensenhairitz, quela trabarairitz sociala ? Que fan quí doas matinadas per setmana dempuei lo mes d’octobre ? Nonmàs melhorar lor niveu de lenga occitana, e pas per s’amusar, mas per menar a bona riba lors progect, occitanisar sa bòria, developar un territòri a l’entorn de la lenga e de la cultura occitanas, chantar e jugar occitan, ensenhar la lenga aus dròlles, utilizar la lenga dins son mitan professionau. E quo e emb passion que subissen grammatica, conjugasons, biais de dire, reviradas. E lors ensenhaires, que io ne’n fau partida coma Joan Loís Leveque, mestre d’òbra e Olivier Pijasson, grand platussaire davant l’Eternau son plan contents de lors elevas que an bien fach de progres ! E quo es sens paur que quela còla vai afrontar dins quauques jorns las espròvas dau DCL (diplòme de competenciá linguistica) que lor permetra de se situar sur l’eschala que vai dau A1 per los debutaires au C1, locutors complets. Sei segur que seran pas loenh dau plus naut barrancon.

Rentrada au cors d’òc

28 septembre 2015 | L'occitan | Commentaires fermés

Rentrée occitane 2015 : au travail !

Rentrée occitane 2015 : au travail !

E ben queste còp, eran plunhats, los elevas dau cors d’occitan de Bordelha… Quo es pas mens de dietz uech personas que emplissián la biblioteca que fauguet clafir de chadieras. En mai daus vielhs ‘bituats, lo grope s’es enrichesit de monde noveu eschapats d’autres cors que an pas enquera començat, e que l’amor de la lenga an fait se foitar sus lo cors lo mai promairós dau país ! Fau ben pensar que quante en octobre Agonac, Chancelada, la Chapela Gonaguet auran tornat prener lor lanç, la biblioteca de Bordelha tornara trobar son pitit tran-tran estudiós e risolaire… A mens, que los mai coratjós se decidan a doblar lor dòsa setmaniera de conjugason, de lectura, de dictada, mai tanben de francha risolada !

Rentrée occitane 2015 : le cours est terminé !

Rentrée occitane 2015 : le cours est terminé !

Escriure en occitan

24 août 2014 | L'occitan | Commentaires fermés

Montpelhier de G.a Drecha: Florian Vernet escrivaire e amic que a partajat coma io la trasconada dau desert, Maria Joana Verni, ensenhairitz a la facultat de Montpelhièr, J.G., Joan Claudi Forest, ensenhaire retirat a la facultat de Montpelhièr

Montpelhier de G.a Drecha: Florian Vernet escrivaire e amic que a partajat coma io la trasconada dau desert, Maria Joana Verni, ensenhairitz a la facultat de Montpelhièr, J.G., Joan Claudi Forest, ensenhaire retirat a la facultat de Montpelhièr

Se dich sovent que entrar en escritura, quo es entrar en religion. Escriure en occitan es entrar au Carmel o a la Trappa o començar una trasconada solitaria de l’erm coma pas grand monde per te visitar, t’acompanhar, t’encoratjar. Mon erm a io, sa trasconada dura dempuei quarante ans, emb benleu nonmàs un pitit oasi degut a la revirada dau Libre dau Reirlutz e d’una novela dau Viatre Aquitan, mas per un vertadier escrivaire occitan, una revirada quò compta per pas grand chausa. Questa annada, pertant, quauques legeires e amics an semblat trobar de lor gost Perdilhòta, Vautres que m’avetz tuada o Çò-ditz la Pès-Nuts. E se son botats en testa de ne’n far la promocion, Cercle Ventador, Jornada dau libre occitan rasis Tolosa, la librariá Sauremps de Montpelhier, l’ Estivada de Rodes, e mai rasis, lo modeste mas talament simpatic Cafe Associatiu de Lagulhac de Cercles an fait de quilhs libres lo punt centrau de quauquas recentas rencontras. E quò m’a bien fait plaser !

An pas l'aer de s'enoiar a la libraria Sauremps...

An pas l'aer de s'enoiar a la libraria Sauremps...


Jos lo solelh de Rodès, un public pacient e atentiu

Jos lo solelh de Rodès, un public pacient e atentiu


La simpatica intimitat de Lagulhac de Cercles

La simpatica intimitat de Lagulhac de Cercles

Chabrettes

25 juillet 2014 | L'occitan | Commentaires fermés

Patrice Ducouret, organisateur de la rencontre

Patrice Ducouret, organisateur de la rencontre

Un humoriste, ou qui se disait tel, affirmait que le cri de la chabrette était semblable à celui de l’animal qui lui a prêté sa peau, et il ajoutait qu’il était méchant avec les chèvres. Eut il été l’autre jour à Leguilhac de Cercles, il aurait bien fait de raser les murs, et nul doute qu’il soit revenu sur son trait soit disant d’humour. Une quinzaine de sonneurs s’était donné rendez-vous et durant tout un week end les murs de ce bourg paisible et de son église ont retenti des échos de cet étrange instrument, le seul à pouvoir donner un son continu. International, populaire, depuis la nuit des temps, sous des noms et des formes variés, cornemuse, bagpipe, biniou, boha, il a accompagné bals de campagne, mais aussi de cour, voire les soldats en campagne. C’est sous l’impulsion de Patrice Ducouret, Maître chabretaire, que ces musiciens sont venus donner ce concert inhabituel. Solitaire, en duo, accompagné du rebec, du violon, de la voix, il a son repertoire bien établi mais donne lieu aussi bien sûr à de superbes créations. E fau pas s’estonar, si quilhs jorns lai, a Lagulhac, la mager part de las chabretas parlava occitan… Aura, si l’aurelha vos en dich !


Chabrettes par jeaneve24

A propos

Jean Ganiayre, Conseiller Général du Canton de Brantôme,

Président de la 3°Commission (Sociale),

Président du Bureau de la Commission Locale d’ Insertion du Nontronnais.

Membre de la Commission des Droits à l’Autonomie des Personnes Handicapées,

Membre du Conseil d’ Administration de l’Agence Culturelle Départementale,

Membre du C.A. du Conservatoire à Rayonnement Départemental (Ancienne Ecole de Musique),

Membre du C.A. de Ciné-Passion.

Et ce n’est pas tout !

Président du G.A.L. Leader du Périgord Vert (fonds européens),

Vice-Président du Pays Périgord Vert.

Et…

Délégué à la Langue et Culture occitanes,

Délégué aux affaires médicales,

Membre de la Commission Préfectorale Nature, sites et Paysages.

Je crois que c’est tout. (et puis bien sur, membre des Conseils d’ Administration des trois établissements médico-sociaux du canton : Maisons de retraite de Brantôme et Bourdeille, Foyer d’Accueil La Prada à Bourdeille).

 

avril 2017
L Ma Me J V S D
« mar    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Catégories

Archives

Visitors Online