La bannière occitane

3 août 2015 | Le département

Josiane Eyssalet, enseignante bilingue à la maternelle de Brantôme brandit fièrement la bannière occitane... Derrière elle, ses collègues Bénédicte Bernegoue et Françoise Texier

Josiane Eyssalet, enseignante bilingue à la maternelle de Brantôme brandit fièrement la bannière occitane... Derrière elle, ses collègues Bénédicte Bernegoue et Françoise Texier

Régine Anglard, nouvelle conseillère départementale de Terrasson, vice -présidente chargée de la Culture et de la Culture occitane, Stéphane Roudier, maire de Condat sur Vézère, militant occitaniste de premier ordre...

Régine Anglard, nouvelle conseillère départementale de Terrasson, vice -présidente chargée de la Culture et de la Culture occitane, Stéphane Roudier, maire de Condat sur Vézère, militant occitaniste de premier ordre...

Manifestation paisible, mais fermement décidée à se faire voir et entendre pour maintenir l’enseignement des langues régionales en 6°, menacé par la réforme des collèges. A l’initiative du Collectif pour la Langue Occitane regroupant Institut de la Langue Occitane, Calendretas, groupes du Bournat et associations sympathisantes (CPIE, Tricycle Enchanté, Fédération d’enseignants…) 250 personnes ont animé en rouge, or et musique les rues de Périgueux et la place de la Clautre aus cris de « Quo es pro d’estre mespresats » avant d’entendre les discours résolus de Martial Peyrouny, enseignant d’occitan, Jean Louis Lévèque, président de l’IEO et de M. Boudy, président du Bournat. Tous ont insisté sur l’absolue nécessité de maintenir les filières mises en place depuis quelques années et qui proposent dans certaines écoles et leurs collèges un cursus complet de la maternelle à la troisième, pour certains jusqu’au lycée. Ces cursus souhaités par le Recteur et mis en place à Sarlat, Ribérac, Brantôme seraient mis à mal par la réforme, alors qu’ils connaissent un succès important. Ce n’est pas le hasard si de nombreux collégiens et leurs parents avaient rejoint leurs enseignants dans la manif du samedi 6 juin. Cette manif venait également en soutien à David Grosclaude, conseiller régional d’ Aquitaine en charge des langues régionales qui avait entamé un grève de la faim pour dénoncer le refus de l’Etat de s’associer à l’Office Pour la Langue Occitane, structure votée à l’unanimité et mise en place par les Régions Aquitaine et Midi Pyrénées. Une délégation a ensuite été reçue par le Préfet afin de faire remonter le mécontentement des occitanistes au Ministère. Une bouteille à la mer ?

P.S : il semble que l’action de David ait eu pour conséquence le renouvellement de la promesse du Président Hollande de ratifier la Charte Européenne de Langues Régionales, présente dans ses promesses de campagne. Veiram ben !

les élèves du collège de Brantôme et leur professeur Martial Peyrouny, initiateur de la manif

les élèves du collège de Brantôme et leur professeur Martial Peyrouny, initiateur de la manif

A propos

Jean Ganiayre, Conseiller Général du Canton de Brantôme,

Président de la 3°Commission (Sociale),

Président du Bureau de la Commission Locale d’ Insertion du Nontronnais.

Membre de la Commission des Droits à l’Autonomie des Personnes Handicapées,

Membre du Conseil d’ Administration de l’Agence Culturelle Départementale,

Membre du C.A. du Conservatoire à Rayonnement Départemental (Ancienne Ecole de Musique),

Membre du C.A. de Ciné-Passion.

Et ce n’est pas tout !

Président du G.A.L. Leader du Périgord Vert (fonds européens),

Vice-Président du Pays Périgord Vert.

Et…

Délégué à la Langue et Culture occitanes,

Délégué aux affaires médicales,

Membre de la Commission Préfectorale Nature, sites et Paysages.

Je crois que c’est tout. (et puis bien sur, membre des Conseils d’ Administration des trois établissements médico-sociaux du canton : Maisons de retraite de Brantôme et Bourdeille, Foyer d’Accueil La Prada à Bourdeille).

 

novembre 2017
L Ma Me J V S D
« août    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Catégories

Archives

Visitors Online